Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage, de Maya Angelou

Mon avis

J’ai découvert le nom de Maya Angelou par hasard, en me promenant dans les rayons d’une grande librairie parisienne. Une nouvelle édition de son œuvre autobiographique venait d’être publiée et elle était mise en avant avec un petit mot du libraire. J’ai vite compris, en lisant la quatrième de couverture, que j’aimerai découvrir cette auteure. Mais aussi que j’aurais besoin de commencer cette lecture par le début, et le début semblait être « Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage », or cette librairie ne l’avait pas. Je suis donc rentrée chez moi et j’ai attendu un peu pour l’acheter chez ma libraire.

Maya Angelou semble être un grand nom littéraire et politique aux États-Unis, moi ici, en France, je n’en avais jamais entendu parlé.

J’ai été tout de suite conquise par cette plume, cette façon de raconter sa vie – une petite fille noire née dans une Amérique ségrégationniste – avec une simplicité extraordinaire, sans drama, ni complaisance. La vie de Maya Angelou est dense et dure. Que d’émotions se sont bousculées en moi ! La tristesse bien sûr, devant l’horrible monde dans lequel évolue cette enfant, mais aussi des rires, et quelle fierté de voir cette jeune fille éveiller progressivement une rébellion si juste et nécessaire contre la condition de la « race noire » (je cite).

J’aimerais vous parler mieux de ce livre, de cette femme, de sa vie… je sens que je n’en sais pas assez encore. J’y reviendrai donc ici, c’est promis !

Peut-être vous-même aurez-vous de meilleurs mots pour exprimer la force de ce récit, les miens me paraissent tellement fades… n’hésitez pas commenter pour donner votre avis !

« Les mots signifient plus que ce qui est écrit. Il leur faut la voix humaine pour leur infuser des nuances plus profondes. »

La 4ème de couverture

Dans ce récit, considéré aujourd’hui comme un classique de la littérature américaine, Maya Angelou relate son parcours hors du commun, ses débuts d’écrivain et de militante dans l’Amérique des années 1960 marquée par le racisme anti-Noir, ses combats, ses amours. Son témoignage, dénué de la moindre complaisance, révèle une personnalité exemplaire. à la lire, on mesure – mieux encore – le chemin parcouru par la société américaine en moins d’un demi-siècle…

Editions Le Livre de Poche

1
Avis lecture Maya Angelou
1

Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage – Maya Angelou (traduction Christiane Besse)
Editeur : Editions Le Livre de Poche, 2009
Prix : 7,90€

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.