Mon avis

C’est le premier Dumas que j’ai lu avant de m’aventurer en compagnie des trois mousquetaires, c’est aussi un roman de jeunesse d’Alexandre Dumas. Un roman court d’ailleurs, contrairement à ses habitudes, à peine 200 pages.

Pauline c’est l’histoire d’une vie contée à Dumas (lui-même personnage et premier narrateur de son livre) par un ami. Cette histoire c’est celle d’une jeune femme, mariée trop vite, qui se rend compte que son mari est un monstre, qui se voie condamnée à mourir par son époux et qui est secourue, trop tard. C’est l’histoire d’un homme dont l’amour platonique tentera de la sauver. C’est l’histoire d’une jeunesse qui ne trouve pas sa place dans la société. C’est l’histoire d’une vie dont on n’est pas maître. C’est un roman gothique et romantique, sombre, pessimiste. Ça change du roman de Cape et d’épée !

Pauline serait inspirée de rencontres faites par l’auteur lors de son voyage en Suisse avec un peintre nommé Alfred de N. accompagné d’une jeune femme mourante. J’ai d’un coup une envie furieuse de lire les Impressions de voyages de l’auteur.

C’est un roman que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire, son écriture est très fluide, simple et pertinente (comme un Dumas). Il m’a rappelé par quelques points la légende de Barbe-Bleue chère à mon cœur de Vendéenne… 😊

C’est un bon Dumas à lire, pour sortir des grands classiques !

« (…) quelque parti que vous preniez, à compter de cette heure, vous êtes morte. »

La 4ème de couverture

«Vous vous réveillerez dans un caveau où nul n’est descendu depuis vingt ans, et dans lequel, d’ici à vingt ans peut-être, nul ne descendra encore. N’ayez donc aucun espoir de secours, car il serait inutile. Vous trouverez du poison près de cette lettre : tout ce que je puis faire pour vous est de vous offrir une mort prompte et douce au lieu d’une agonie lente et douloureuse. Dans l’un et l’autre cas, et quelque parti que vous preniez, à compter de cette heure, vous êtes morte.»
Pauline (1838) est un des premiers romans de Dumas, où Monte-Cristo se trouve en germe. C’est un livre qu’il a écrit seul, et qui se déroule de son temps. La fiction brode sur les thèmes du roman gothique, en «noir», nuit, cottage en ruine, sentes perdues, passages secrets, brigands impitoyables, héroïne enterrée vivante, substitution de cadavres.
Pauline fait face à un bourreau mystérieux, «homme fatal». C’est le roman d’une jeunesse déboussolée qui tente de se faire une place dans une société mesquine.

Editions Folio

1
Pauline de Dumas - avis & critique de livre
1

Pauline – Alexandre Dumas
Editeur : Editions Folio, collection Folio Classique, 2002
Prix : 4,50€

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.