Rouge pute, de Perrine Le Querrec

150 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints en 2019 selon les chiffres du Collectif Féminicides.

Mon avis

« Rouge pute » de Perrine Le Querrec est le fruit de plusieurs semaines d’échanges entre l’auteure et des femmes aux histoires conjugales violentes.
Un livre difficile à lire de par son origine et toutes les vies brisées, mais aussi à cause (ou grâce) au choix de l’auteure de reprendre tels quels les mots de langage de ces témoins.

J’ai d’abord été rebutée, je l’avoue, par la poésie de ce livre, qui se trouve ailleurs. Loin de la recherche langagière que j’attends de mes lectures habituelles. J’étais trop distante peut-être, mon regard était-il perverti par la froideur des chiffres ? Mais ce sont ces mots, ordinaires, leur simplicité parfois, leur violence surtout, qui ont forcé la porte de ma compréhension et qui m’ont fait ressentir (un peu) la vie de ces femmes.

Merci à Perrine Le Querrec pour avoir écrit ce recueil-témoignage. Et merci à toutes ces femmes qui ont accepté de nous raconter leur histoire.

« Je me tais / Ta gueule ! / Il me tue / Nous nous taisons / Vous, vous vous taisez / Ils assassinent »

La 4ème de couverture

“Pendant plusieurs semaines, des femmes, des héroïnes, m’ont confié leur vie et leurs mots. Notre besoin commun de briser le silence et l’indifférence autour des violences conjugales et ses nombreux visages. […] C’est cela que vous allez lire.”

Perrine Le Querrec pour les Editions La Contre Allée

1
blog de lecture, critique et avis de livres & de romans français et étrangers
1

Il est des hommes qui se perdront toujours – Rebecca Lighieri
Editeur : Editions P.O.L, 2020
Prix : 21€

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.