Ce matin-là, de Gaëlle Josse

Mon avis

Ça faisait des semaines que j’attendais de pouvoir lire ce livre, d’être en état.

Gaëlle Josse a publié en début d’année, aux Editions Noir sur Blanc, un livre sensible et profond, qui conte la dépression et le burn out.

Ce matin-là, Clara prend sa voiture pour aller au travail mais elle ne démarre pas. Et là, d’un coup, cette sensation que plus rien ne va. Ce désespoir qui vient envelopper tout son corps. Elle ne retournera pas au travail, elle n’en est pas capable. D’ailleurs, elle ne se sent plus capable de rien.

La désillusion du travail, je l’ai connue. Ne plus savoir rien faire. Ne plus pouvoir. Ne plus savoir ce qui vous ferait du bien. Ne plus vouloir vous faire du bien. Ne pas forcément non plus vouloir vous faire du mal, simplement ne plus avoir de désir. Aucun. Avoir l’impression d’être lessivée, insipide, qu’on a extrait de vous toute votre âme. Que vous n’existez déjà plus. D’ailleurs, qui êtes-vous ? Qu’est-ce qui fait vous ?

Rester, là, plantée devant la télé, bloquée devant des programmes que vous ne regardez même pas entre deux crises de larmes.

Ne plus pouvoir se confronter au monde – pas plus à la famille et aux amis qu’aux patrons. Avoir honte de ça. J’ai connu.

« Sur son front, il y aura désormais marqué au fer rouge : FRAGILE. Personne ne veut s’encombrer de ça. »

Et puis, quand la vie commence à revenir, devoir tout reconstruire. Trouver une nouvelle voie, ou peut-être reprendre la voie qu’on n’a jamais osé emprunter. Partir. S’inventer. Même quand tout va bien c’est difficile…

Gaëlle Josse a trouvé les mots justes pour conter tout ça. Sans jugement, sans accusation, sans analyse pompeuse. Juste cette histoire. Celle de Clara. Celle de sa chute. Celle de sa reconstruction. Lente. Mais…

« On ne peut jamais aller contre la pente.
On est piégé, forcé d’aller de l’avant. »
– Jim Harrison

« Sur son front, il y aura désormais marqué au fer rouge : FRAGILE. Personne ne veut s’encombrer de ça. »

1
1

Ce matin-là – Gaëlle Josse
Editeur : Editions Noir sur Blanc, collection Notabilia, 2021
Prix : 17€

La 4ème de couverture

Un matin, tout lâche pour Clara, jeune femme compétente, efficace, investie dans la société de crédit qui l’emploie. Elle ne retournera pas travailler. Amis, amours, famille, collègues, tout se délite. Des semaines, des mois de solitude, de vide, s’ouvrent devant elle.

Pour relancer le cours de sa vie, il lui faudra des ruptures, de l’amitié, et aussi remonter à la source vive de l’enfance.

Ce matin-là, c’est une mosaïque qui se dévoile, l’histoire simple d’une vie qui a perdu son unité, son allant, son élan, et qui cherche comment être enfin à sa juste place.

Qui ne s’est senti, un jour, tenté d’abandonner la course ?

Une histoire minuscule et universelle, qui interroge chacun de nous sur nos choix, nos désirs, et sur la façon dont il nous faut parfois réinventer nos vies pour pouvoir continuer. 

Gaëlle Josse saisit ici avec la plus grande acuité de fragiles instants sur le fil de l’existence, au plus près des sensations et des émotions d’une vie qui pourrait aussi être la nôtre.

Editions Noir sur Blanc

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.