« Art », de Yasmina Reza

Mon avis

La création conceptuelle est-elle toujours de l’art ?

« Art ». C’est une pièce très drôle et profonde. Une pièce sur la valeur intellectuelle et financière de l’art contemporain. Un univers où l’artiste est considéré comme une identité intouchable, une sorte de divinité. Une pièce où la question se pose de savoir à quel moment l’art n’est plus de l’art, le collectionneur devient ce consommateur – cet investisseur financier un brin ridicule.

C’est aussi une histoire de l’amitié. Une de ces amitiés de longue date, celles dans lesquelles on se construit et celles qui se délitent à l’épreuve de la “bonne société”. Il y a entre Marc et Serge une sorte de course à l’érudition. Avec cette question de fond, qu’est-ce qui fait Art ?

Et Yasmina Reza se révèle être une dialoguiste de génie ! Le texte est peuplé de phrases courtes, percutantes. La violence, la condescendance, la haine, tout se ressent dans les mots. Presque pas besoin de didascalies, il y en a très peu d’ailleurs.

J’entendais toutes les répliques en les lisant, la magie du théâtre !

Je me demande, moi aussi, si on peut vraiment regrouper sous le titre d’“art” tant de propositions si variées, si dissemblables. Peut-on associer un Rembrant et un Malevitch ? Le mot “Art” signifie-t-il toujours quelque chose ?

Pour avoir eu un prof d’Art P féru de créations contemporaines conceptuelles, pour avoir découvert et adoré en TPE (qui se souvient des TPE au lycée ?!) des artistes comme Annette Messager, Christian Boltanski, Roman Opalka, Orlan, Marina Abramovic, Sophie Calle, dont les travaux touchant à la mythologie personnelle sont souvent plus que conceptuels… Je déplore que l’art contemporain ne soit pas plus expliqué, que la plupart d’entre nous passent à côté de sa part critique et sociologique. Et bien plus encore, que ce monde capitaliste et élitiste ait fait de l’art une variante de l’enrichissement patrimonial plus que de l’enrichissement personnel.

« En réalité, je ne supporte plus aucun discours rationnel, tout ce qui a fait le monde, tout ce qui a été beau et grand dans ce monde n’est jamais né d’un discours rationnel. »

La 4ème de couverture

MARC
Comment peux-tu dire, devant moi, que ces couleurs te touchent?…
YVAN
Parce que c’est la vérité.
MARC
La vérité? Ces couleurs te touchent?
YVAN
Oui. Ces couleurs me touchent.
MARC
Ces couleurs te touchent, Yvan?!
SERGE
Ces couleurs le touchent! Il a le droit!
MARC
Non, il n’a pas le droit.
SERGE
Comment, il n’a pas le droit?

Editions Folio

1
Avis lecture Art Yasmina Reza
1

« Art » – Yasmina Reza
Editeur : Editions Folio, 2009
Prix : 5,20€

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.