Une présence idéale, d’Eduardo Berti

Mon avis

En 2015, le festival Terre de Paroles et le CHU de Rouen invitent l’écrivain oulipien Eduardo Berti pour une résidence d’écriture de 4 mois au service palliatif. De la résidence découle l’écriture de ce livre librement inspiré des témoignages du personnel.

Tous les membres du personnel (infirmiers, aide-soignants, médecins, bénévoles, internes, secrétaire, Esthéticienne, Brancardier, Psychologue, ASH et j’en oublie) sont conviés par l’auteur à parler d’un moment ou d’un patient marquant dans leurs histoires avec ce service.

Rien de bien joyeux me direz-vous ? Eh bien détrompez-vous ! Évidemment la mort est très présente dans ces témoignages, mais il y a aussi et surtout la vie : des mariages, des instants de complicité, d’entente parfaite… et surtout l’impression de découvrir une équipe qui se soutient, qui se serre les coudes, des personnes qui prennent soin les unes des autres, une famille en quelque sorte.

Le résultat est très touchant, on est aussi loin du pathos et j’aime à croire qu’on est au plus juste. Les soignants ne cherchent pas à enjoliver les choses, on les découvre humains, avec une force incroyable certes, mais aussi des faiblesses bien justifiées (s’il en est besoin). Attention, c’est un « roman » ! C’est-à-dire que les témoignages ne sont pas tous retranscrits tels quels, sans intervention de l’auteur. Impossible de savoir ce que l’auteur aura romancé.

Si vous êtes curieuse ou curieux d’entrer dans les coulisses de l’hôpital, et de ce service si particulier, si vous avez envie de comprendre ce que veut dire « travailler aux soins palliatifs », vous devez lire ce livre !

« Quand j‘ai commencé à travailler ici, je m’en voulais. Je considérais ces larmes comme une faute professionnelle, la preuve d’un manque de maturité. »

La 4ème de couverture

Ils sont médecin, interne, infirmier, brancardier, mais aussi esthéticienne, musicienne, lectrice bénévole. À l’hôpital, un à un, ils prennent la parole pour raconter les patients et les familles qui les ont marqués, les liens subtils qu’ils ont noués, les dilemmes auxquels ils ont été confrontés. Par petites touches, ils décrivent la vie au jour le jour quand il s’agit d’apporter des soins au corps, mais aussi à l’âme de ceux qui leur sont confiés au sein de cette unité différente des autres – celle des soins palliatifs. Les malades, ici, ne guériront pas, et les soignants s’efforcent de trouver non la distance idéale, mais la présence idéale auprès d’eux. Car ils ont cette vocation singulière : apaiser ceux qui partent, réconforter ceux qui restent.
En côtoyant la mort au plus près, Eduardo Berti parvient, avec une sobriété et une simplicité exemplaires, à dire ce qu’est la vie. Et livre, avec ce vibrant hommage aux soignants, un magnifique portrait de la condition humaine.

Editions Flammarion

1
1

Une Présence idéale – Eduardo Berti 
Editeur : Editions Flammarion, 2017
Prix : 15€

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.