Raison et sentiments, de Jane Austen

Mon avis

Une petite panne de lecture ? Jane Austen m’en sauve toujours? Et me voilà à la découverte d’un des plus grands succès de Jane Austen : “Raison et sentiments”.

Deux sœurs que tout oppose, un héritage volé, une vie qui tourne autour des mondanités, des intrigues amoureuses, mais qu’est-ce qui différencie ce roman du fameux Orgueil et préjugé vous demandez-vous ?

Déjà il a été écrit avant. Et puis, non, malgré les apparences, tous les romans de Jane Austen ne se ressemblent pas. Déjà, les psychologies de ses personnages principaux, toujours très travaillées, sont toutes très différentes. L’autrice compose de savants mélanges de lieux, de relations et de situations familiales. Et puis dire qu’un même environnement physique et social apporte une même histoire reviendrait à dire que toutes les familles de classe moyenne française ont le même quotidien et le même avenir. Ridicule, non ?!

On suit ici l’histoire de Marianne et d’Elinor, l’une est l’émotion (le sentiment), l’autre est la raison. Les deux femmes devront se guider l’une l’autre dans les méandres de la séduction et du mariage.

La première version de Raison et sentiments était un roman épistolaire entre les deux sœurs, écrit par Jane Austen vers ses 20 ans. Et franchement, elles ne pouvaient pas avoir plus de difficultés à se parler et à se comprendre par échange de lettres qu’en vivant ensemble dans sa version finale !

J’ai moins accroché avec cette histoire. J’ai ressenti moins d’atomes crochus avec ses héroïnes que j’ai trouvées parfois à la limite du cliché. J’ai par contre aimé que Jane Austen s’aventure à développer les sentiments masculins, choix que je n’ai que peu retrouvé dans ses autres romans. 

La plume de Jane Austen reste un vrai plaisir à parcourir, son humour, sa finesse font toujours de mes lectures un bon moment ! Foncez !

Et vous, plutôt Orgueil et préjugés ou plutôt Raison et sentiments ? 

« Un homme qui ne sait que faire de son temps envahit toujours celui des autres. »

La 4ème de couverture

En amour, comme en tout, rien n’a changé depuis le 19eme siècle de Lady Jane. Si la fougueuse Marianne s’abandonne à une passion qui menace de lui brûler les ailes, la sage Elinor prend le risque de perdre l’amour à force de tempérance. Raison et sentiments : impossible équation ? Les deux jeunes femmes devront apprendre de leurs vacillements. Pour le meilleur et pour le pire.

Editions 10/18

1
1

Raison et sentiments – Jane Austen (trad. Jean Privat)
Editeur : Editions 10/18, 2012
Prix : 6,60€